Attention!

Il semble que votre navigateur soit un peu vieux... Pour profiter pleinement du site web de la LFQ, nous vous recommandons fortement d'installer la version la plus récente d'un des navigateurs suivants :

 
La Ligue de Football de Québec

La Ligue de Football de Québec

  • Sports Contact
  • Elite Factor
  • Gestion BSP
  • Les Braves
  • Les Bulldogs
  • Les Cerbères
  • Les Chiefs
  • Les Dinomytes
  • Les Élans
  • Le Laser
  • Les Montagnais
  • Le Phénix
  • Les Rebelles
 
  • Accueil
 

Bienvenue!

Dirigez-vous vers la section de votre choix...

Les Chiefs remportent la finale provinciale 2015

Avec une victoire de 37-17 face aux Braves, le public a eu droit à tout un match!

Suivez le lien...

La première ronde des séries est chose faite!

Ce samedi 1er août, ça promet beaucoup d'action pour les finales de conférence.

Plus de détails!

Tout un samedi...

Des parties mouvementées qui nous donnent (encore) droit à du bon football!

Plus de détails ici!

Cinq parties, trois terrains, un classement perturbé!

Le journée du 27 juin a été haute en couleurs!

Cliquez ici pour les détails...

Encore champions!

C’est à Trois-Rivières que se tenait, samedi le 8 août dernier, la finale estivale de la Ligue de football de Québec (LFQ) opposant les Chiefs de la Beauce aux Braves de Lanaudière.  Pour les Beaucerons, c’est une recherche d’un troisième titre  qui s’offrait face à l’équipe contre qui ils avaient pu remporter les honneurs l’an dernier alors que cette même équipe avait eu le dessus sur eux lors de leur unique affrontement en saison régulière, brisant ainsi le rêve de la saison parfaite.  Pour leurs adversaires, la présence à un deuxième championnat en autant d’années au sein de la ligue était d’ores et déjà une réussite et leur place au sommet du classement pendant plus de la moitié de l’été leur donnait une raison de croire que tout était possible.  Dès le premier coup de sifflet, pour la plus grande joie des partisans venus pour l’occasion encourager les leurs, la joute s’est chaudement disputée, tant métaphoriquement que littéralement.  

Presque dix minutes s’étaient écoulées au chronomètre avant que les orangés prennent l’avantage en marquant un touché suite à une séries d’échange de part et d’autre du terrain.  Juste avant que ne sonne la fin du premier quart, c’est un placement des Chiefs qui vient compléter l’obtention de la dizaine de points au tableau.  Pendant le deuxième quart, c’est une combinaison de talent et d’audace qui ont placé les Braves en position de marquer, ce qu’ils ont fait après une interception digne de mention à moins de cinq minutes de la pause de la demie.  Moins de deux minutes se sont écoulées avec 10-7 au tableau puisque les hommes sous la gouverne de Martin Goulet et sa troupe d'entraîneurs ont inscrit un second touché, portant la marque à 16-7.  La demie s’est terminée par une interception des hommes en gris et une approche très près de la zone payante pour eux.  

Vingt minutes plus tard, au retour de la pause, les Braves avaient soif de réduire l’écart en marquant pratiquement immédiatement un touché, ce qui ne laissait deux maigres points entre les protagonistes.  Un retour du balancier est apparu alors cinq minutes avant la fin du 3e quart avec un placement réussi des Lanaudois qui prennent l’avance 17-16.   Jamais deux sans trois pour les gars de la Beauce qui répliquent en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, reprenant ainsi les devants 24-17.  Les Braves saisissent l’opportunité pour aller jusqu’aux portes des buts, l’accès leur en est refusé par leurs adversaires qui récupèrent le ballon ovale par un mélange de chance et d’opportunisme.  Le quatrième quart relève d’un cran l’adversité puisque tout est encore possible, tant dans un sens que dans l’autre. Les Chiefs chauffent les esprits en inscrivant un autre touché, portant le résultat à 30-17. La touche finale des jarrets noirs est inscrite à une minute à faire au compteur.  Tout au long de ce duel, plusieurs beaux jeux défensifs empêchent les deux formations de faire grimper l’écart très significativement, ce qui a contribué à tenir en haleine la foule.  Par la magie de Google et de YouTube, les fidèles qui n’avaient pu se déplacer pouvaient suivre par vidéo et via Facebook, ceux-ci pouvaient lire en temps réel la description des prouesses de leurs favoris sur la page Facebook officielle de la LFQ.  

La marque de 37-17 sera celle qui fera office de résultat final et c’est sous un ciel radieux que les glorieux ont sablé le champagne pour terminer cette saison estivale couronnée de succès.  Gabriel Goulet de la Beauce a été nommé le joueur par excellence du match et Raphaël Bélair des Braves couronné le joueur le plus utile de la saison, toutes équipes confondues. C’est sur cette note que s’est terminée la 13e saison de la ligue de football de Québec qui comptait, cette année, dix équipes réparties dans plusieurs régions administratives du Québec.

Les responsables de la LFQ remercient chaleureusement tous les joueurs, entraîneurs, gouverneurs, physiothérapeutes, arbitres, personnel du CÉGEP et du Collège, partisans pour leur apport à cette belle aventure que nous vivons été après été, depuis maintenant treize saisons.


Jean-François Bernier, président division Montréal

Eddie Darac, président division Québec et LFQ

Dominique Jacques, photographe et vp finances et communications

 

 

Photos de la remise des trophées LFQ été 2015

42|40
Les représentants des Chiefs, champions en titre saison estivale LFQ 2015

Les représentants des Chiefs, champions en titre saison estivale LFQ 2015

39|41
Les joueurs de l'équipe championne LFQ été 2015

Les joueurs de l'équipe championne LFQ été 2015

40|42
Gabriel Goulet, joueur désigné comme s'étant le plus démarqué lors de la finale estivale 2015 avec le représentant de Graduor qui offre gracieusement une bague au "MVP du match".

Gabriel Goulet, joueur désigné comme s'étant le plus démarqué lors de la finale estivale 2015 avec le représentant de Graduor qui offre gracieusement une bague au "MVP du match".

41|39
Raphaël Bélair, joueur le plus utile saison estivale 2015, toutes équipes confondues en compagnie du représentant de Graduor qui offre gracieusement une bague au "MVP saison estivale", de Jean-François Bernier (président Montréal) et Eddie Darac (président Québec et LFQ).

Raphaël Bélair, joueur le plus utile saison estivale 2015, toutes équipes confondues en compagnie du représentant de Graduor qui offre gracieusement une bague au "MVP saison estivale", de Jean-François Bernier (président Montréal) et Eddie Darac (président Québec et LFQ).

 

25 juillet - Deux terrains, quatre parties, huit équipes...

Les séries sont débutées pour la 13e saison de la ligue de football de Québec.

 

DU CÔTÉ DE MONTRÉAL

Position 2 (Bulldogs) vs positition 3 (Cerbères)

Les partisans ont été comblés avec un premier affrontement très défensif entre les Cerbères de Montréal et les Bulldogs de Laval.  Quelques instants après le début de la partie, une interception des bêtes à trois têtes suivie de près d'une riposte dans le même sens des chiens enragés a donné le ton.  Tout au long de la première demie, les deux formations ont échangé des politesses dans la zone centrale et ont effectué quelques jeux qui auraient pu les amener au tableau indicateur si ce n'avait été de la vigilance et de la robustesse de leurs adversaires.  Au retour de la demie, après un changement de quart-arrière du côté de Laval, un vent de changement a soufflé et les gars ont su faire deux très belles courses une à la suite de l'autre afin de les amener dans la zone de la terre promise.  La marque de 7-0 est donc en faveur des hommes de Globensky.  Quelques minutes plus tard, saisissant l'opportunité, les meneurs réussissent un botté de placement qui leur donnera trois points de plus au tableau.  Plus tard dans la partie, au grand dam des Cerbères, la défensive hermétique des Dogs refusera tout accès à la zone payante et fermera ainsi définitivement les portes de la finale de la conférence aux hommes de Benoît et Goyer.  C'est sur la marque finale de 10-0 que le sifflet a rententi et que la partie s'est terminée, donnant ainsi l'occasion aux Bulldogs de garder leurs crampons bien au chaud pour la partie du 1er août prochain.

 

Position 1 (Braves) vs position 4 (Dinomytes)

C'est un match digne d'une finale qui s'est disputé sur le terrain.  Alors que la parité de la ligue est bien établie, tout était possible pour l'issue de cette partie qui a été marquée par la plus grande prolongation vue en séries de toute l'histoire de la LFQ.  Après un premier quart sans point au compteur, c'est à 5:12 à faire au deuxième que les gars de Valleyfield sont venus s'y inscrire avec un touché.  Les Braves n'ont su répliquer avant le sifflet de la pause du 15 minutes et c'était 7-0 pour les Dinomytes au début du 3e quart. Ce sont eux qui ont marqué le premier touché de cette seconde demie en faisant une splendide course de 108 verges.  14-0 pour les gars de Quesnel.  C'était la stupéfaction d'un côté et de l'autre.  Les Braves ont sans doute été piqués au vif puisque quelques minutes plus tard, c'est un touché suite à une course des gris qui a enlevé le 0 sur le tableau indicateur.  14-7.  Un second touché a suivi une dizaine de minutes plus tard suite à une belle passe pour mener la marque à égalité 14-14 avec 12:40 à jouer.  Après une tentative de placement des noirs qui n'a pas su porter fruit, la marque étant toujours la même, il restait moins de trois minutes à jouer.  Le quatrième quart s'est donc terminé par une égalité.  Dans la LFQ, c'est le principe de prolongation avec chaque équipe qui a possession du ballon à tour de rôle.  Les Dinomytes marquent à leur première tentative, portant la marque à 21-14.  "S'ils veulent gagner, les Braves se doivent de marquer", avait écrit sur le site l'analyste Jean-François Bernier.  Ce qu'ils firent avec un touché portant le tout à 21-21.  Les gens qui suivaient l'affrontement en ligne n'en pouvaient plus et les commentaires à l'effet que le suspense était insoutenable étaient monnaie courante...  Les gars des Dinomytes ont su réussir un placement pendant leur temps de possession.  24-21.  Leurs rivaux ont profité de l'opportunité pour faire de même.  24-24.  Incroyable.  Reprise du ballon ovale pour les Dinos.  Après avoir cru voir l'occasion rêvée en s'approchant de la zone payante, leur placement a été bloqué.  C'était le moment où jamais pour les hommes qui trônent en haut du classement de la LFQ de mettre la gomme.  Il y avait de la monnaie à rendre.  Braves au 35.  Course de 35 verges de Chuck DC pour les intimes et touché - son troisième du match - au ralenti comme dans un film.  Euphorie sur le "gridiron". Victoire des Braves en troisième prolongation par la marque de 30-24.  Ils affronteront les Bulldogs - leur affrontement aura sans doute un goût de revanche puisque celui qu'ils ont eu l'occasion de disputer a été leur unique défaite en saison régulière.  Soyez-y!

 

DU CÔTÉ DE QUÉBEC (Lévis)

 

Position 2 (Montagnais) vs position 3 (Élans)

Le duel au soleil de juillet a été une lutte de tous les instants en première demie. Moins de la moitié du quart a été nécessaire avant que l'on doive utiliser le système de pointage du tableau et ce sont les hommes en blanc qui ont eu l'honneur du premier touché.  Les hommes en vert ont répliqué moins de dix minutes plus tard en égalisant la marque 7-7 avec moins de deux minutes à faire au premier quart.  Une partie toute en robustesse avec plusieurs sacks du quart, des interceptions, des pénalités antisportives ou procédures, rien n'était facile, chaque jeu était un combat de tous les instants.  Les deux offensives ont pu s'échanger le convoité ballon ovale.  C'est au milieu du deuxième quart que les Élans ont pu prendre l'avance en marquant un second touché suite à une belle passe.  La route vers la demie continue, parsemée de beaux jeux défensifs et les Élans viennent inscrire un troisième touché avec 2:04 à faire.  20-7.  Les Montagnais redoublent d'ardeur et s'approchent dangeureusement de la zone payante.  Suite à une série de jeux très bien ficelés, les hommes de la région du nord réussissent à faire un placement, ce qui porte la marque à un serré 20-10.  La pause de la demie arrive et les deux clans se dirigent vers une zone plus fraiche puisque la température sur le terrain dépasse les trente degrés.  Le troisième quart débute et est ponctué une fois de plus de revirements et de jeux qui laissent la foule béate.  Les coups de casque, les jeux de jambes, les passes longues et les solides plaqués sont rois.  L'unité de dégagement des Montagnais accorde deux points, ce qui porte le pointage à 22-10 à la fin du 3e quart.  Avec 10:10 à faire au 4e quart, les hommes de Falardeau-Lizotte poussent l'audace et signent un autre touché.  29-10.  Ils récidivent avec une passe avec 6:51 à faire.  36-10. L'écart se creuse et les esprits s'échauffent comme un volcan sur le point d'entrer en éruption.  À moins de trois minutes, profitant du moment, les Montagnais voient l'occasion rêvée de réduire l'écart et interceptent (une fois de plus) le ballon, accédant ainsi à la zone des buts.  La marque finale est de 36-16 en faveur des Élans qui passent ainsi en finale de conférence pour la partie du 1er août prochain.

 

Position 1 (Chiefs) vs position 4 (Rebelles)

Ce sont deux formations à effectifs réduits qui sont entrées dans le stade du CÉGEP Lévis-Lauzon sous une tempéture clémente (une des belles journées de football) pour la première ronde des séries de la section Québec.  Les Chiefs ont vite donné le ton avec non pas un, ni deux, mais bien trois touchés en moins de quinze minutes à l'horloge réelle menant ainsi le tableau indicateur à 21-0 avec encore du temps à faire au premier quart.  Au début du 2e quart, les hommes sous la coupe de Martin Goulet et son équipe d'entraineurs récidivent avec un sept points supplémentaire.  Les Rebelles avaient beau jouer le tout pour le tout avec des jeux bien adaptés et exécutés, mais la défensive des Beauceront leur donnait du fil à retordre.  Le quart-arrière avait beau esquiver des plaqués et se frayer un chemin, il ne pouvait pratiquement jamais accéder à un receveur.  Après une série d'interceptions de part et d'autre, les hommes en orange vont chercher 35-0 avec 4:36 à jouer au 2e quart.  Le jeu en temps continu fait en sorte que la partie se passe beaucoup plus rapidement et évite aussi des blessures.  Au 3e quart, on s'échange les politesses et le ballon ovale, aucun nouveau point au tableau.  C'est vers la fin du 4e quart que les gars en première position au classement dans la division de Québec clouent le cercueil avec un touché portant ainsi la marque à 42-0.  Ne baissant pas les bras, les hommes en bourgogne  se ruent sur le ballon et font un touché à quelques secondes de la fin de la partie, éliminant ainsi le 0 qui leur faisait ombrage.  Les Beauceront accèdent ainsi à la finale de la conférence Québec et affronteront les Élans le samedi 1er août sur le coup de 16h00.  Soyez-y!

 

Merci à Jean-François Bernier (Montréal) et à Eddie Darac (Québec) pour les commentaires en direct sur la page Facebook officielle de la LFQ.

 

Dominique Jacques, responsable communications LFQ

 

On approche des séries dans la LFQ

Qui dit mi-juillet dit séries éliminatoires.  Ce sont les deux dernières dates (11 et 18 juillet) où il y aura des parties régulières et ensuite, les joueurs auront l'occasion de disputer les convoitées parties.

Ce 11 juillet, les Braves ont emporté leur pari de demeurer à la tête du classement de la ligue avec une victoire bien sentie de 36-14 contre les Cerbères.  Quant à eux, les Chiefs chauffent les fesses des gars de Lanaudière en conservant la tête de la division Québec avec une convainquante victoire contre les Élans par la marque de 51-12.  De son côté, la partie opposant le Phénix qui visitait le Laser était attendue de pied ferme par tous les joueurs de ligue puisqu'elle pouvait concrétiser l'accès direct aux séries d'une des formations.  Chaudement disputée, elle a su tenir en haleine les spectateurs et s'est terminée par la marque de 31-21 pour les hommes de Trois-Rivières qui marquent ainsi une première victoire depuis leur adhésion à la LFQ.  Rien n'est perdu pour le Laser qui peut encore se hisser dans les séries grâce à une victoire lors de cet événement.

La semaine prochaine, surveillez une des plus grosses journées de la LFQ avec, à 13h00 à Lévis, l'affrontement des Chiefs contre les Rebelles; en même temps, les Braves croiseront le fer contre le Dynomite à Montréal, puis sur le coup de 16h00, toujours à Montréal, les Bulldogs lutteront contre le Phénix tandis qu'à Lévis, les Cerbères visiteront les Montagnais qui reviennent de deux victoires à domicile, puis, pour clore le tout à 19h00 sur le terrain du CÉGEP Lévis-Lauzon, le Laser se frottera aux Élans. 

Toujours remplies d'ambiance, les parties de la LFQ vous sont offertes gracieusement pour le simple plaisir de voir du beau football senior dans nos belles régions.  Un remerciement particulier à tous les jeunes (et moins jeunes), tant joueurs, gouverneurs, entraineurs, soigneurs, physiothérapeutes, arbitres, mini-officiels, photographes, annonceurs, arbitres, webmestre et personnel du CÉGEP qui cheminent avec nous lors de cette belle aventure qu'est la 13e saison estivale de la Ligue de football de Québec.

Jean-François Bernier, président division Montréal

Eddie Darac, président division Québec et LFQ

Dominique Jacques, photographe, vp finances et communications

 
38|38
Les Braves ont eu leur revanche de la finale de l'an dernier et l'ont emporté sur les Chiefs, mettant ainsi fin à une série de victoires des Beaucerons.

Les Braves ont eu leur revanche de la finale de l'an dernier et l'ont emporté sur les Chiefs, mettant ainsi fin à une série de victoires des Beaucerons.

 

Quel beau début de saison!

La 13e saison de la LFQ rime avec parité!

Avec dix équipes dont quatre nouvelles, deux divisions, pratiquement quatre terrains, le défi était grand et attirant...  En s'entourant de personnes efficaces, dynamiques et sur qui on peut compter, la LFQ est en train de vivre une des plus belles saisons de son existance avec des parties toujours de plus en plus enlevantes qui donnent aux joueurs (et aux amateurs comme nous) des émotions fortes.

 

En effet, avec un classement qui n'est vraiment pas coulé dans le béton, les équipes tirent tour à tour leur épingle du jeu en mélangeant les cartes et en déjouant les pronostics des analystes en herbe les plus rigoureux.  Juste à penser aux quatre parties du 20 juin qui se sont terminées avec des écarts au tableau indicateur de 1-2-3 et 5 points pour donner tout un spectacle jusqu'au dernier coup de sifflet.

 

Tant au terrain de la région de Montréal qu'à celui de la région de Québec, les amateurs en ont pour leur soif avec des rivalités qui perdurent ou qui s'installent rapidement.

 

Dans la journée du 27 juin, pas moins de cinq parties se sont jouées tant au Saguenay, à Trois-Rivières, à Montréal et à Lévis.  Chacune de ces parties a eu une incidence majeure sur le classement général qui ne cesse d'étonner par son instabilité.  Nous remercions les joueurs et entraîneurs d'avoir pris le temps de se déplacer dans les villes hôtes et aussi aux organisateurs des villes hôtes sans qui ces événements spéciaux ne seraient pas possibles.

 

Jean-François Bernier, président division Montréal

Eddie Darac, président division Québec et LFQ

Dominique Jacques, vp communications et finances

 

Météo

 

Mini classement

ÉquipePJVND
Les Braves7601
Les Chiefs7601
Les Montagnais7502
Les Bulldogs7502
Les Élans7403
Les Cerbères7304
Les Dinomytes7205
Le Phénix7115
Les Rebelles7115
Le Laser7106

Classement général détaillé

Derniers matchs

1er août 2015 - 16 h 00
Les Braves
Les Braves
21
Les Bulldogs
Les Bulldogs
14
1er août 2015 - 16 h 00
Les Chiefs
Les Chiefs
40
Les Élans
Les Élans
8
8 août 2015 - 16 h 00
Les Chiefs
Les Chiefs
37
Les Braves
Les Braves
17

Prochains matchs

Il n'y a aucun match prévu prochainement.

Voir l'horaire des matchs

Conception et réalisation : Jean-François Samson

© 2015 La Ligue de Football de Québec

Politique de confidentialité